Marcelo-Western-Sydney-Wanderers

En France comme dans les autres pays d’Europe, le mercato d’été a planté son décor depuis quelques semaines. Si des joueurs sont désireux de continuer à écrire leurs histoires avec leurs clubs du moment, certains souhaitent rejoindre d’autres écuries pour de nouveaux défis. C’est le cas de Marcelo, l’ex de l’OL qui vient de signer officiellement chez le Western Sydney Wanderers.

Marcelo vient de faire face à un nouveau défi

Marcelo, le défenseur des Girondins de Bordeaux vient de donner à sa carrière une orientation assez surprenante. A 35 ans, l’ancien du PSV Eindhoven s’est engagé dimanche dernier avec l’écurie australienne du Western Sydney Wanderers FC. Le Brésilien était sur le marché depuis que le contrat qui le liait au club bordelais s’est terminé. Recruté en provenance de l’OL au mois de Janvier de cette année 2022 par les Girondins de Bordeaux pour un contrat de 6 mois, Marcelo n’avait pas été en mesure de mettre son écurie à l’abri de la relégation en Ligue 2.

Le natif de Sao Vicente est ambitieux

Après l’officialisation de son transfert chez le Western Sydney Wanderers, le défenseur central de nationalité brésilienne a laissé entendre qu’il veut atteindre avec son nouveau club les meilleurs objectifs possibles. Il a fait savoir qu’il a pour objectif individuel de donner le meilleur de lui-même pour l’équipe.

Le joueur de 35 ans a dit qu’il souhaite apprendre avec ses nouveaux coéquipiers et qu’il est désireux de se battre pour aider le club australien à resplendir. En poursuivant ses propos, il a signifié qu’il est certain qu’il va s’entendre parfaitement avec ses nouveaux partenaires et qu’ils iront ensemble dans la même direction afin de réaliser de belles performances.

Marcelo était resté plusieurs mois au placard à l’OL

Cela remonte à un an que Peter Bosz a écarté Marcelo de l’équipe première de l’Olympique Lyonnais, après une grosse défaite à Angers. Après qu’il est resté au placard durant six mois, le Brésilien avait finalement réussi à trouver un accord pour procéder à la résiliation de son contrat et devenir un joueur du FC Bordeaux.

Une poignée de semaines plus tard, des médias firent savoir qu’il avait été victime de flatulences et que cela était la cause de sa mise à l’écart à l’OL. Cette affaire de flatulences avait défrayé la chronique et avait obligé le joueur et Juninho Pernambucano, l’ex-directeur sportif du club lyonnais à réagir.

Article précédentUne autre bonne nouvelle tombe pour le Barça après Lewandowski
Article suivantReims s’apprête à signer le prêt de l’attaquant d’Arsenal Folarin Balogun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici