joueurs-suspendus-dopage

La FIFA a annoncé ce lundi qu’elle avait suspendu pour 4 ans, deux joueurs de toute activité officielle. Le motif de cette suspension est le dopage.

À quelques semaines du démarrage de la coupe du monde, rien n’échappe au radar de la faîtière du football partout dans le monde. L’instance a tapé du poing sur la table à travers sa commission de discipline. Cette dernière a nommé deux joueurs qui ont violé les règles antidopages. Il s’agit d’Erick Alejandro Rivera du Salvador, et de Sabri Ali Mohamed du Djibouti. L’unité antidopage les a épinglés dans son enquête.

La substance du communiqué

Le communiqué est lisible sur le site officiel de FIFA. En substance, le communiqué indique que les deux joueurs ont utilisé des substances considérées comme dopantes.

 L’usage a été fait lors de matchs comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde qui aura lieu au Qatar. “ La Commission de Discipline de la FIFA a imposé une période d’inéligibilité de quatre ans aux deux joueurs suivants en raison de violations antidopage lors de matchs qualificatifs pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ : Erick Alejandro Rivera (Salvador), contrôlé positif au Clostebol à l’issue d’un match disputé le 8 septembre 2021 ; Sabri Ali Mohamed (Djibouti), contrôlé positif à de la testostérone exogène à l’issue d’un match disputé le 12 novembre 2021.”, pouvait-on lire.

Dans le même communiqué, la FIFA précise que cette mesure vient en réparation à la violation de ses textes de lois. “En raison de la présence des substances interdites susmentionnées (ces deux substances étant classées en tant que substance non spécifiée “S1.1 Stéroïde anabolisant androgène” dans la Liste des interdictions 2021 – Standard international du Code mondial antidopage) dans les échantillons fournis par les deux joueurs, ces derniers sont coupables d’infractions à l’art. 6 du Règlement antidopage de la FIFA et à l’article 17 du Code disciplinaire de la FIFA.”

A quand la levée de la sanction ?

Si la FIFA a vraiment frappé fort, elle n’a pas manqué de se montrer juste. La sanction de 4 années de suspension que chacun des joueurs purge a tenu compte de leur date de suspension à titre de mesure conservatoire. Ainsi l’un reprendra en 2025 et l’autre, l’année d’après.Dans le communiqué, vous pouvez lire : “Les périodes de suspension provisoire déjà purgées par les deux joueurs ayant été déduites de leur période d’inéligibilité de quatre ans, MM. Rivera et Ali Mohamed sont respectivement suspendus jusqu’au 5 octobre 2025 et au 11 juillet 2026.”

Le même communiqué précise que la suspension est applicable pour tout match international, amical ou officiel.

Article précédentPSG : des chiffres de fou en ce début de saison
Article suivantQatar 2022 : des dizaines de travailleurs étrangers révoltés pour salaire impayés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici