Hwang-Ui-Jo

Ce mercato d’été est un peu mouvementé chez Bordeaux. Relégué en ligue 2 française, le club est au bord de la rupture. Pour renflouer les caisses, le club a mis sur le marché son joueur Hwang Ui-jo. Malgré l’intérêt de nombreux clubs dont l’olympiakos, rien n’est encore fait. En effet, alors que le joueur dispose de plusieurs offres, dont certaines qui ont même été acceptées par la direction bordelaise, le Coréen n’a pas encore quitté la Gironde.

Le joueur avait refusé de s’engager avec les canaris

Waldemar Kita expliquait que l’attaquant des Girondins avait refusé le FC Nantes, préférant aller à l’étranger. « Antoine l’a dit, il voulait Hwang (Bordeaux) mais Hwang ne voulait pas venir, il voulait l’étranger. Quand un joueur ne veut pas, tu fais comment ? ». Par ailleurs, il faut noter que Brest, aussi à la quête du joueur, a récemment augmenté son offre pour faire face à la concurrence des clubs anglais. Cependant, prendre la direction de la Premier League semble être le désir principal du joueur.

Des clubs anglais à l’affût

Après Wolverhampton, c’est Nottingham Forest qui s’est positionné sur l’avant-centre des Girondins de Bordeaux. Cependant, « le club anglais souhaite le prêter dans la foulée à l’Olympiakos, qui partage le même propriétaire, Evangelos Marinakis ». C’est donc là le problème puisque « le Coréen ne serait pas emballé par cette perspective », selon l’Equipe. Les négociations ne sont pour l’instant pas terminées entre les deux clubs. Pour rappel, Hwang Ui-Jo est encore sous contrat jusqu’en juin 2023. Il faut savoir que cette situation doit être réglée au plus vite pour le bien des deux parties. En effet, le joueur de son côté pourra évoluer dans un top championnat comme il le souhaite si le transfert est effectué. Du côté des girondins de bordeaux, cette vente serait une très bonne opération comptable.

Article précédentMercato : Nice sur les traces de Nicolas Pépé
Article suivantMercato : Fabian Rieder est dans le viseur de l’OL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici