Ignatius-Ganago

Ignatius Ganago est au cœur du mercato estival. Le joueur intéresse de nombreux clubs.

L’attaquant du RC Lens est sur  la tablette de nombreux clubs. Le joueur brouille les pistes et il est difficile de savoir exactement ce que l’avenir réserve à ce camerounais qui compte 11 sélections en équipe nationnale. Au sujet du joueur, le stade brestois s’est renseigné et a même fait une offre. Profitant d’un déplacement pour la première journée de la ligue 1, les bretons ont déposé un chèque de 3 millions d’euros pour enrôler l’attaquant qui dispose encore de 2 ans de contrat avec les lensois.

Ignatius se sent bien au Racing Club de Lens

Parti de l’OGC Nice en 2020 pour atterrir chez les sang et or avec un transfert à 6 millions d’euros, le natif de Douala n’est pas pressé de changer d’environnement. Pour l’heure, il dit se sentir à l’aise et compte bien se concentrer pour s’imposer dans son club actuel.

 Il l’a clairement notifié au terme du match gagné contre les bretons. « Honnêtement, je me sens bien ici. Je suis bien à Lens. Pour l’instant, je suis là. Je vais me battre pour gagner ma place. Je travaille dur à l’entraînement tous les jours et je vais essayer de montrer de quoi je suis capable ». Le joueur de 23 ans ne se laisse donc aucunement impressionner. Pourtant, le club est bien disposé à conclure cette affaire.

Un départ toujours possible

Il est vrai que le joueur n’a pas des envies de départ, mais son club veut bien renflouer la caisse. La preuve est que la première offre du SB29  a été rejetée parce qu’elle n’était pas convaincante. Un retour à la charge est déjà envisagé chez les bretons qui ont jeté leur dévolu sur cette sensation camerounaise. Franck Haise cherche aussi à dégraisser son effectif et espère obtenir au moins 5 millions d’euros pour le natif de Douala.

D’autres clubs sont aussi intéressés par le joueur africain. En France, Montpellier le place en option. Son arrivée du côté montpelliérain est conditionnée par le départ de  Stephy Mavididi. L’attaquant n’a pas que la cote en France. En Belgique comme en Turquie, le spécialiste des débuts de saisons tonitruantes intéresse des clubs et pas des moindres. Le RSC Anderlecht veut bien faire chemin avec le numéro 9 du club phare de Lens. Dans le même temps, Galatasaray veut aussi s’attacher ses services. Une première offre avait même été déjà repoussée. Le club turc doit rehausser sa proposition.

Finalement, le RCL veut bien se séparer de son joueur contre au moins 5 millions. Si ce levier est levé,  Ignatius Ganago retrouvera un club et du temps de jeu.

Article précédentLe Stade Rennais prêt à frapper un gros coup sur ce mercato !
Article suivantQuelle chance pour De Jong de rejoindre la Première League ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici