Fred-Kerley

Alors que tous les yeux étaient rivés sur lui lors de ces Mondiaux 2022 qui ont eu lieu à Eugene, Fred Kerley n’a pas eu du mal à tenir son rang. Le Samedi 16 juillet 2022, le Texan s’est imposé en 9’’86, devant les deux autres américains Trayvon Bromell et Marvin Bracy qui ont franchi la ligne d’arrivée en 9’’88. Cet article vous parle du sacre du véloce sprinteur de 27 ans.

Le natif de Taylor a comblé les attentes placées en lui

Il s’était révélé comme étant le sprinteur le plus rapide cette saison. De ce fait, il n’aura finalement surpris personne en terminant en tête de la course à laquelle il a pris part le 16 Juillet 2022 à Eugene. L’Américain Fred Kerley se trouve être le nouveau patron du sprint mondial.

Comme on pouvait en faire le pronostic, le Texan a gagné en 9’’86 le 100 mètres des Championnats du monde, avec un vent pratiquement nul, et juste devant Trayvon Bromell et Marvin Bracy, deux des autres athlètes américains qui partageaient avec lui l’affiche de la finale. Les Etats-Unis ont donc signé un exceptionnel triplé.

Oblique Seville n’a pas pu jouer les trouble-fête

Les demi-finales qui ont eu lieu un peu moins de deux heures avant la grande finale avaient fait naître un léger doute. En effet, on sentait qu’il était possible qu’un coureur vienne jouer les trouble-fête lors de cette finale qui semblait promise à Kerley. Oblique Seville, le seul Jamaïcain qualifié avait la tête d’un outsider qu’il fallait prendre très au sérieux. Malheureusement pour l’homme, il n’est pas parvenu à courir plus vite qu’il l’a fait lors des demi-finales. Il n’a donc pu s’offrir que la quatrième place.

Fred Kerley est allé au bout de son rêve

Partie assez fort, avec Christian Coleman qui avait signé un temps de réaction impressionnant, la finale des Mondiaux 2022 s’est jouée au couteau. Le phénoménal Fred Kerley a trouvé le moyen de prendre le dessus sur ses adversaires au niveau des derniers mètres. Ayant les bras en croix à l’heure de franchir la ligne, l’homme qui, derrière Marcell Jacobs s’était contenté de l’argent à Tokyo, est subtilement allé au bout de son rêve.

Après être descendu du 400 mètres, l’athlète américain s’est évertué à conquérir la ligne droite. A 27 ans, le natif de Taylor est le nouveau roi du sprint planétaire.

Article précédentJoel Embiid est-il le sacré marqueur de 2022 en NBA ?
Article suivantQuels sont les clubs les plus titrés en Ligue des champions ? 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici