Alvaro-Brachi-NK-Domzale

N’aimant ni les fax ni les commissions des agents, le club slovène NK Domzale a trouvé un moyen original d’éviter la folie de la fenêtre des transferts en janvier 2016 : utiliser LinkedIn.

Si LinkedIn est largement populaire pour connecter des professionnels de tous les secteurs, notamment les avocats, les comptables, les entrepreneurs, il était jusqu’en 2016 moins connu pour recruter des pépites dans le milieu footbalistique. C’est pourtant ce qu’a réalisé le club slovène NK Domzale au cours du mercato d’hiver 2016. 

150 candidatures en tout, mais Alvaro Brachi sort du lot !

Tout est parti d’une publication du jeune entraîneur principal de Domzale, Luka Elsner, alors âgé de 33 ans. Dans ce post LinkedIn, il demandait un « arrière droit offensif » qui « doit avoir un passeport européen ». Le club de première division a reçu 150 candidatures et a signé le défenseur espagnol Alvaro Brachi, 30 ans, juste avant la date limite des transferts.

L’annonce, postée le 7 janvier, avait été visualisée 232 fois, 10 « j’aime » et huit commentaires le 2 février. Des footballeurs professionnels envoyaient leurs séquences d’extraits pour qu’Elsner sélectionne le meilleur homme à intégrer dans son « système 3-4-3 très offensif ».

« Nous avions besoin d’une solution bon marché pour remplacer notre capitaine »

Le NK Domzale était, à l’époque, troisième de la PrvaLiga slovène, à huit points du leader Olimpija, alors que le championnat était en pause hivernale.

Mais le club avait perdu son capitaine, Nejc Skubic, qui avait rejoint le club turc Konyaspor au début de la période des transferts de janvier.

Le responsable des relations publiques du club, Grega Krmavnar, a déclaré à BBC Sport : « Le NK Domzale n’a qu’un petit budget, nous n’avons pas l’argent pour acheter le plus grand joueur.

Il a ajouté : « Nous avions besoin d’un remplaçant et nous ne pouvions pas en trouver un en Slovénie et nous n’avions pas d’autre choix de joueurs. LinkedIn était juste une idée de notre entraîneur principal Luka Elsner. Nous avons donc décidé que ce serait un bon moyen, et Elsner a décidé de le poster sur le site sur son profil.« 

Le CV de Brachi comprend des passages dans les équipes secondaires du Real Betis et de l’Espanyol en Espagne, à Anorthosis à Chypre, puis à Videoton en Hongrie. Il n’avait pas joué régulièrement depuis deux saisons.

« Nous avons regardé les séquences des meilleurs candidats et nous les avons analysés« , avait déclaré Krmavnar. « Brachi était le meilleur candidat et nous avons décidé de l’inviter en Slovénie pour s’entraîner avec nous lors d’un essai d’une semaine, puis nous l’avons signé. »

« Nous avions besoin d’un joueur en fin de contrat ou qui voulait changer d’environnement et nous pensons avoir trouvé un joueur de grande qualité.

Le club venait ainsi d’être le premier à trouver un joueur de cette manière. Avez-vous des histoires étranges ou inhabituelles sur le football ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous ! Nous serons ravis de vous lire.

Article précédentComment commencer sport de combat ?
Article suivantCOMMENT FAIRE DU HIIT ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici